FRIENDS ONLY PRIVATE FORUM

At this forum we support the Gipsy (travel people) community worldwide.

Proverbs 27:12

A prudent person foresees danger and takes precautions. The simpleton goes blindly on and suffers the consequences.

There is no religion higher than Truth.


#1

Pyongyang affirme être un Etat nucléaire capable de frapper les Etats-Unis

in Politics Wed Nov 29, 2017 11:13 pm
by Lizzy67 • 2.560 Posts

Ce qui est curieux : du coup, sur ce sujet précis, Trump est très très rarement traité de cinglé, de fou. Pourtant...

Le fait est que la Corée du Nord possède des richesses naturelles très convoitées, que certains spécialistes estiment valoir environ 6 milliards de Dollars, ce qui est énorme. Qui sont ceux qui aimeraient mettre la main sur de tels trésors ? L'histoire devrait parler d'elle-même.

A noter qu'il y a tout de même un chef d'Etat qui n'a jamais beaucoup réagi face à toute cette mascarade actuelle entre Trump et Kim Jong-Un. Certainement pour de bonnes raisons.




AFP, publié le mercredi 29 novembre 2017 à 16h35

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un a déclaré mercredi que son pays était devenu un Etat nucléaire à part entière après avoir testé avec succès un nouveau type de missile capable de frapper n'importe où aux Etats-Unis.

Ce tir, le premier effectué par Pyongyang depuis le 15 septembre, constitue un camouflet pour le président américain Donald Trump qui avait assuré que le développement de telles capacités "n'arriverait pas".

Il anéantit les espoirs que la trêve observée de facto par la Corée du Nord ait eu pour objectif d'ouvrir la porte à une solution négociée à la crise suscitée par ses programmes nucléaire et balistique.

M. Trump a promis mercredi sur Twitter d'"importantes sanctions supplémentaires" contre la Corée du Nord dans la journé, sans préciser dans quel cadre - américain ou multilatéral - elles seraient adoptées.

Il a également appelé la Chine à "utiliser tous les leviers disponibles pour convaincre la Corée du Nord d'abandonner ses provocations et de retourner sur la voie de la dénucléarisation", selon un communiqué de la Maison Blanche.

La présentatrice favorite du régime nord-coréen, Ri Chun-Hee, est apparue à la télévision officielle pour annoncer le succès du tir.

"Kim Jong-Un a déclaré avec fierté que nous avons finalement réalisé notre grande cause historique, l'achèvement d'une force nucléaire d'Etat, la mise au point d'une puissance balistique", a-t-elle dit.

"Le grand succès de l'essai de l'ICBM Hwasong-15 est une victoire qui n'a pas de prix, remportée par le grand peuple héroïque" de Corée du Nord.

La presse officielle a parlé de l'arme la plus sophistiquée à ce jour.

"Le système d'armes de type ICBM Hwasong-15 est un missile intercontinental équipé d'une ogive lourde extra-large capable de frapper la totalité du territoire continental américain", selon l'agence KCNA.

D'après Pyongyang, l'engin a atteint une altitude de 4.475 kilomètres avant de s'abîmer à 950 kilomètres du site de lancement.

Un spécialiste occidental a jugé que sa trajectoire en cloche, à la verticale, suggérait qu'il avait en fait une portée de 13.000 kilomètres, suffisante pour frapper chacune des villes principales des Etats-Unis.

- Liesse à Pyongyang -

Ce tir a tout d'un défi au président Trump, qui a récemment annoncé de nouvelles sanctions contre Pyongyang et a remis la Corée du Nord sur la liste américaine des Etats qui soutiennent le terrorisme.

Le programme nucléaire et balistique nord-coréen avait été au coeur des discussions lors de la longue tournée asiatique de M. Trump début novembre. Le président américain, qui entretient de bonnes relations avec le président chinois Xi Jinping,avait estimé à son retour à Washington que les discussions avaient été concluantes.

Il s'agit du troisième tir réussi d'ICBM par la Corée du Nord. Pour David Wright, expert en contrôle des armements de l'Union of concerned scientists, les paramètres de vol indiquent que le missile "aurait un rayon d'action largement suffisant pour atteindre Washington D.C. (la capitale fédérale américaine) et en fait n'importe quelle partie des Etats-Unis continentaux".

Des scènes de liesse ont été observées dans la capitale nord-coréenne étroitement contrôlée, où des habitants se sont réunis devant un écran géant pour regarder les informations.

Jang Kwang Hyok, un habitant de 32 ans, avait une question pour le président américain.

"Je veux juste demander à Trump: allez-vous encore oser être hostile à notre pays? Allez-vous continuez à l'être quand le Hwasong-15 sera tiré contre le territoire continental américain?".

Pyongyang doit encore démontrer qu'il maîtrise la technologie de rentrée des ogives dans l'atmosphère depuis l'espace. Mais les spécialistes estiment que la Corée du Nord est au moins sur le point de développer une capacité de frappe intercontinentale opérationnelle.

- Porte de sortie? -

Dans son communiqué officiel, le Nord martèle qu'il est désormais une puissance nucléaire pleine et entière et se sert de termes qui rappellent la doctrine "du non usage en premier" de l'arme atomique.

Les armements nord-coréens "ne poseront aucune menace à aucun pays ou région tant que les intérêts de la Corée du Nord ne seront pas remis en cause. C'est notre déclaration solennelle", rapportent les médias officiels.

Le communiqué nord-coréen offre la possibilité d'une issue diplomatique à la crise actuelle avec les Etats-Unis, a estimé pour sa part Melissa Hanham, spécialiste de l'Institut Middlebury.

"Peut-être que c'est une porte de sortie", a-t-elle écrit sur Twitter. "Une façon de dire qu'ils ont eu ce qu'ils voulaient, tant que nous les traitons comme ils veulent être traités".

Elle a appelé la communauté internationale à saisir l'occasion. "La diplomatie vaut le coup de risquer l'échec, ne pas traiter avec eux reviendrait à leur donner le temps de se renforcer".

Les tensions autour des ambitions atomiques de Pyongyang avaient redoublé après son sixième essai nucléaire, le plus puissant à ce jour, du 3 septembre. Le Nord avait également alarmé la communauté internationale en tirant un missile de portée intermédiaire au-dessus du Japon.

Pékin milite pour un "double moratoire", le gel des exercices militaires conjoints entre Washington et Séoul contre le gel des programmes militaires nord-coréens. Mais les Etats-Unis rejettent cette possibilité.

La Chine n'a pas manqué de saisir la balle au bond. Elle a réitéré sa proposition de compromis et appelé Washington et Pyongyang au dialogue.

A Séoul, certains s'inquiètent d'une éventuelle action militaire américaine contre le Nord qui déclencherait une guerre à grande échelle. Environ 10 millions de personnes habitent à Séoul, qui est située à 50 kilomètres de la frontière, soit largement à portée de l'artillerie nord-coréenne.


Last edited Wed Nov 29, 2017 11:13 pm | Scroll up
lockThis thread has been closed

#2

RE: Pyongyang affirme être un Etat nucléaire capable de frapper les Etats-Unis

in Politics Thu Nov 30, 2017 2:43 pm
by Lizzy67 • 2.560 Posts

Un commentaire Orange : Le temps où les Etats-Unis faisaient trembler la terre entière est révolu.

Tout à fait ! Nous avons visiblement les mêmes références. Peut-on dire, sans offusquer certains, qu'un changement sans précédent a été quand même annoncé dès le 11 septembre 2001 ? Même si, certes ça pourrait donner raison aux islamistes de tous bords... Mais bon, certains Américains ne croient toujours pas à la fin de leurs heures de gloire, tant pis pour eux. Mais c'est exactement ce qui est en train de se produire. Ca met certains très en colère, une boîte de Pandore est ouverte.

L'ordre doit être rétabli : chacun POUR sa nation, SON pays, SA culture, SON peuple. Bref, les pièces du puzzle doivent se trouver exactement là où elles doivent être, ni plus ni moins.

C'est très exactement ça, le nouvel ordre : chaque chose à sa place. On appelle cet ordre "nouveau", parce que jusqu'ici certains n'ont fait que prendre possession de ce qui n'était pas à eux. Aujourd'hui c'est "Basta", "Niet", "Stop" !

Vous qui avez commenté sur Orange, vous le savez sans doute : un chef d'Etat a bien remis les Américains en place en leur rappelant que dès qu'il leur arrive quelque chose ou dès qu'ils veulent se décharger de certaines responsabilités, ils disent que c'est de la faute des Juifs. Là aussi, je suis bien placée pour dire que les Juifs en ont plus qu'assez d'être désignés comme responsables de tous les maux. Toutes les banques ne sont pas juives, tous les actionnaires ne sont pas juifs.

Le vase a très largement débordé, malgré divers mea culpa de façade. Les Chinois s'éveillent et les Nord-Coréens n'ont aucune leçon à recevoir de la part de pilleurs, dont les ancêtres furent des putes et des bagnards (AmériKKKains aujourd'hui, mais à l'occasion munis d'une Bible et d'un fusil lorsque ça les arrange).. La "grande" Amérique C'EST FINI.

BIEN MAL ACQUIS NE PROFITE JAMAIS.


Last edited Thu Nov 30, 2017 2:50 pm | Scroll up
lockThis thread has been closed

#3

RE: Pyongyang affirme être un Etat nucléaire capable de frapper les Etats-Unis

in Politics Thu Nov 30, 2017 9:16 pm
by Lizzy67 • 2.560 Posts



Chaban ne comprend pas qu'il s'agit de com, et plus exactement de war mongering, comme on dit en anglais. War mongering signifie, à peu près : rumeurs de guerres, belligérances. Ce qui ne signifie en aucun cas que la Corée du Nord pourrait faire sauter la planète entière : car, que resterait-il ?

Les rumeurs de guerres servent essentiellement à maintenir le business de l'armement (même le trafic, peu importe), à manipuler les gens les uns contre les autres (psy ops), de manière à ce que certains civils se dirigent vers des exactions, des actions terroristes, se démènent pour se défendre contre tel ou tel parti politique.

LA GUERRE EST IDEOLOGIQUE : je reprends cette parole d'un ami juif. Elle peut se passer d'armes (fusils, bombes, etc/). C'est juste psychologique. Et nous sommes dans cette guerre-là.

Dans une guerre idéologique, certains cherchent l'adhésion de communs des mortels pour une cause bien précise, mais qui au final est une cause visant à maintenir en place un système économique en place.

Tout est bon pour les Etats-Unis, les multinationales, etc. pour essayer de démanteler le communisme nord-coréen afin de profiter de leurs ressources, 10 fois plus importantes et plus intéressantes que celles d'autres régions du monde. Tout est bon pour nous alarmer sur la pauvreté dans les villages en Corée du Nord (c'est vrai). Mais le but essentiel n'est pas d'améliorer le niveau de vie des paysans nord-coréens, mais plutôt de commencer à les "séduire" (et ensuite à les CORROMPRE) avec les produits Monsanto-Bayer, etc., leur faire subir des pressions de rentabilité. Cette tactique a déjà été utilisée ailleurs, même dans des pays non communistes, même aux Etats-Unis par Monsanto : donc le communisme à abattre n'est qu'un prétexte. Vu la richesse de la Corée du Nord en ressources naturelles (à tel point que ce fut un sujet dans des magazines d'économie) : on SAIT qu'une certaine pression propagandiste vient de multinationales de l'agro-chimie, etc. ON le sait: disons que certains pays le savent, et c'est plutôt une bonne chose. On SAIT également que la Corée du Sud aimerait TANT avoir accès aux ressources naturelles de la Corée du Nord. Car voyez-vous, en Corée du Sud, ils semblent ne pas être capables d'exploiter les leurs (charbon, tungstène, graphite, molybdène, plomb, potentiel hydroélectrique) ! POURQUOI ?

Trump a tout faux : il n'est pas du tout en odeur de sainteté au-delà des frontières de l'Union Européenne. Il aurait plutôt intérêt à faire profil bas. En fait, les Etats-Unis en tant que nation sont invités à faire profil bas. La Corée du Sud connaît le plus haut score de suicide (après le Japon) et ce n'est pas du tout la faute des Coréen du Nord. D'autres pressions pèsent sur la Corée du Sud, MAIS ILS ONT FAIT LEUR CHOIX et TANT PIS POUR EUX.


Last edited Thu Nov 30, 2017 9:51 pm | Scroll up
lockThis thread has been closed


Visitors
0 Members and 1 Guest are online.

We welcome our newest member: Zayin
Board Statistics
The forum has 1923 topics and 2993 posts.

| FAQ