FRIENDS ONLY PRIVATE FORUM

At this forum we support the Gipsy (travel people) community worldwide.

Proverbs 27:12

A prudent person foresees danger and takes precautions. The simpleton goes blindly on and suffers the consequences.


#1

Besoin d'un guide, d'un maître, d'un coach ?

in Religion - Spirituality - Philosophy Mon Nov 27, 2017 6:05 pm
by Lizzy67 • 2.088 Posts

Comme j'ai regardé avec attention un reportage consacré aux coaches sur M6, je prends la liberté de rebondir.

Tout d'abord, nous vivons dans un pays, la France, où historiquement l'église officielle a très souvent traqué les hérétiques de tous bords. Aujourd'hui, cette traque est entre les mains d'associations anti-sectes et certainement d'autres organismes. C'est l'administration qui préfère encore tout contrôler, comme sous certains régimes du passé (Vichy, etc.). Et il faut de toute évidence que certains médias relaient ces mises en garde contre les sectes, ou supposées sectes, gourous, etc.

Si certains groupes dits "sectaires", ou certains coaches attirent du public, de nouveaux adeptes, ou d'autres personnes qui ressentent le profond désir d'êtres conseillés ou guidés, c'est indubitablement parce qu'il y a un besoin. Nous visons dans un monde où dans les médias on nous présente des gens qui ont réussi, qui sont heureux. L'intention des médias n'est pas juste de raconter de belles histoires mais de nous indiquer (à nous personnes "ordinaires") : voyez comme certains ont quand même de la chance dans la vie ! On pourrait dire qu'il y a une vaste propagande du bonheur et de la réussite.

Un problème se pose au sujet de vidéos de coaches sur internet : presque tous donnent l'illusion qu'ils ont découvert certains "trucs", certains secrets par eux-mêmes, que tous leurs messages sont quasi-exclusifs. NON ! ils les ont récupérés de livres, peut-être même d'autres coaches. Aucun truc, aucun "secret" pour attirer les bonnes personnes à soi, au sujet des polarités d'attraction négatif-positif, au sujet du karma ne sont très nouveaux : TOUS ont déjà été écrits et exposés, ressassé, recyclés, même par Ron Hubbard (Scientologie). En résumé : rien de nouveau sous le soleil !

D'autre part, les tests de personnalité, le développement personnel, la confiance en soi, la capacité d'attirer à soi (et aussi de rejeter ce qui n'entre pas en affinité avec soi), sont bien les sujets phare de la Scientologie. Et toutes les techniques richement élaborées par la Dianétique sur la connaissance de soi sont (que cela plaise ou non), d'une redoutable efficacité : si tel n'avait pas été le cas, aucun cabinet de recrutement, aucun directeur en ressources humaines ne s'en seraient jamais inspiré.

Un gros souci avec beaucoup de bons conseils pour le bien-être, réussir, être heureux, c'est que présentés dans un livre ou dans des vidéos, nous pouvons avoir quelques minutes d'enthousiasme, en se disant "Chouette ! je vais essayer ce petit rituel... Je vais essayer dès demain de plus généraliser dans mes opinions et critiques, je vais faire de mon mieux pour ne rien attendre en retour de mon collègue, mon frère, ma mère, mon cousin, je vais essayer d'accepter le moment présent sans penser au passé ou aux douleurs passées..."

Le fait est que ce n'est pas juste l'intention qui compte ! L'enfer est pavé de bonnes intentions. Et rien n'est aussi facile qu'on ne le laisse croire ou sous-entendre. Il y a des gens qui même à 40 ans passés, et même à 80 ans passés (si si !) qui auront occulté au cours de leur existence tout déclic propice à une transformation en profondeur : ces gens-là existent vraiment, et ils sont eux-mêmes un obstacle pour eux-mêmes et aussi parfois pour leur entourage. Nous pourrions appeler ces gens-là des vampires psychiques (tr(ès synonymes de narcissiques pervers, voire de psychopathes). Avec de telles personnes, aucun progrès d'aucune manière n'est vraiment possible. Mais elles sont assez intéressantes à observer. Ne vous privez pas d'observer un vampire psychique : vous apprendrez beaucoup de certains comportements, réactions théâtrales à ne pas imiter.

Les trucs, astuces, recettes, petits rituels, exercices, "enseignés" par des coaches, guides de tous poils, peuvent s'avérer utiles pour un temps. Mais si la mise en pratique consiste à juste se satisfaire d'avoir suivi une formation ou un stage pratique pendant trois semaine, un mois, trois mois, tout peut s'évaporer très vite, et on peut se trouver dans l'attente palpitante d'un prochain séminaire qui promet encore de meilleurs conseils, etc.

Je ne pense pas qu ce soit véritablement un secret, mais il est tout à fait certain que dans bien des traditions ésotériques anciennes, déjà, un des grands accomplissements au cours d'une vie terrestre, c'est l'affranchissement vis-à-vis de ce qui est mondain et de ce qui obstrue le canal donnant accès au Soi. Une des meilleures techniques consiste à ce moment-là à remettre à leurs places ce qui est prioritaire, secondaire, etc. Chaque chose à sa place. Remettre de l'ordre. Qu'est-ce qui est moi (au-delà même de tout ce que je donne à voir aux autres ou dans un CV) ? Qu'est-ce qui n'est pas moi ? Ce qui n'est pas moi, je le maintiens en périphérie : même certaines croyances qui ne sont pas toutes d'ordre spirituel (foi, religion). J'observe mentalement cette croyance, au besoin je l'interroge, je la fais parler et je la congédie (je lui dis au revoir). Miais ce n'est pas tout : une croyance que j'ai congédiée peut très bien revenir, en s'exprimant chez une personne que je rencontre. C'est un rappel, une confrontation, et à ce moment-là le défi est : comment vais-je me comporter face à cette personne qui exprime cette croyance que je ne reconnais pas comme mienne et que j'ai congédiée ?

Voilà en quelques lignes un exemple de ce que l'on est susceptible de vivre à n'importe quel moment de sa vie. Au sujet d'une croyance que l'on ne reconnaît pas comme étant sienne, cela ne signifie pas pour autant que d'autres doivent absolument eux aussi se défaire de cette même croyance. D'autres personnes ont d'autres défis à relever dans leur propre vie. Une personne qui a en charge un enfant handicapé, par exemple, a très certainement une toute autre priorité que de savoir si demain des extra-terrestres viendront sauver notre planète.


Scroll up
lockThis thread has been closed


Visitors
0 Members and 1 Guest are online.

We welcome our newest member: Zayin
Board Statistics
The forum has 1657 topics and 2523 posts.

| FAQ