FRIENDS ONLY PRIVATE FORUM

At this forum we support the Gipsy (travel people) community worldwide.

Proverbs 27:12

A prudent person foresees danger and takes precautions. The simpleton goes blindly on and suffers the consequences.

There is no religion higher than Truth.


#1

Huit présidents de département souhaitent expérimenter le revenu de base

in Politics Sun Nov 26, 2017 10:22 am
by Lizzy67 • 2.822 Posts

De la part de socialistes, c'est presque de la démagogie en faveur de toujours plus d'assistanat. Ainsi, dans leur vision utopiste, en prenant pour cobayes d'expérimentation un échantillon de leur population "locale" (Y COMPRIS LES MIGRANTS... ET TOUS CEUX QUI N'ONT RIEN A FAIRE EN FRANCE), ils donneront l'impression une nouvelles fois que tout va bien dans le meilleur des mondes.

Prendre pour modèle de réussite du revenu minimum universel un pays comme la Finlande, ça ne coûte pas cher. La réalité est que la Finlande ne compte même pas 6 millions d'habitants, les Finlandais ne sont pas lapinistes, peu de migrants voudraient vivre en Finlande, voisine de la Russie (les hivers sont rudes, les jours plus courts en hiver). La Finlande est le seul pays d'Europe où la petite communauté de gens du voyage vit bien et très décemment - ceci mérite d'être signalé, au passage.

Benoît Hamon est un doux rêveur. Cependant il est bien silencieux sur les origines de ses soutiens financiers pour son mouvement... Et dire que tout le monde pense qu'il est ALTER-mondialiste, voire ANTI-mondialiste. Après quelques recherches, on s'apercevra qu'il n'en est STRICTEMENT RIEN. Hamon et tous les rêveurs socialos : des imposteurs et videurs de poches de ceux qui bossent et qui ne profitent de rien (même pas de soins dentaires gratuits, malgré le fait qu'ils aient cotisé à la Sec. Soc.).



AFP, publié le dimanche 26 novembre 2017 à 09h08

Tester le revenu de base pour éventuellement le généraliser, c'est le souhait de huit présidents de départements socialistes qui veulent porter un "projet d'expérimentation au Parlement" et le défendent dans une tribune publiée dimanche dans le Journal du Dimanche.

"Le revenu de base renouvelle une ambition universelle, celle qui a fondé la création du Revenu Minimum d'Insertion (RMI) en 1988 : garantir un revenu socle pour tous", estiment les huit signataires PS de la tribune Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, André Viola (Aude), Henri Nayrou (Ariège), Philippe Martin (Gers), Mathieu Klein (Meurthe-et-Moselle), Georges Méric (Haute-Garonne), Jean-Luc Chenut (Ille-et-Vilaine), Stéphane Troussel (Seine-Saint-Denis).

S'appuyant sur leur implantation locale, ils demandent à expérimenter ce concept qui divise et resurgit régulièrement dans le débat.

"Nous voulons passer de l'étude en laboratoire au test in vivo en portant un projet d'expérimentation au Parlement", ajoutent les élus, rappelant "l'intention" d'Emmanuel Macron de "réformer la Constitution pour assouplir le droit à l'expérimentation", exprimée devant le congrès des maires.

Les présidents de département visent ainsi l'élaboration d'"un modèle robuste, crédible scientifiquement, audacieux socialement et soutenable financièrement grâce à des micro-simulations" partant des "réalités sociales".

L'expérimentation de terrain permettra d'évaluer le revenu de base "pour l'ajuster, avant peut-être de le généraliser", font-ils valoir sans en préciser les contours exacts.

Le revenu de base n'est pas le "fossoyeur de la valeur travail" mais représente au contraire "pour celles et ceux qui passent à travers les mailles du filet de toutes les politiques publiques une opportunité de reprendre le chemin de l'emploi", assurent-ils.

Soulignant les "limites" du Revenu de solidarité active (RSA) et la "complexité" des "minimas sociaux", source de non recours, ils rappellent que la pauvreté "frappe près de 9 millions de personnes en France".

L'année dernière, une mission d'information du Sénat avait proposé d'expérimenter rapidement "dans des territoires volontaires" différentes modalités d'un revenu de base.

Ce revenu universel, qui fait l'objet expérimentations à petite échelle ou de projets dans plusieurs pays, notamment la Finlande, était la proposition phare du candidat socialiste à la présidentielle, Benoît Hamon.

Début novembre, le porte-parole d'Europe Ecologie-Les Verts Julien Bayou a annoncé le lancement d'une opération de crowdfunding pour expérimenter ce revenu grâce à un tirage au sort permettant au gagnant d'en bénéficier pendant un an.


Last edited Sun Nov 26, 2017 10:24 am | Scroll up
lockThis thread has been closed

#2

RE: Huit présidents de département souhaitent expérimenter le revenu de base

in Politics Sun Nov 26, 2017 10:47 am
by Lizzy67 • 2.822 Posts



Le revenu minimum universel est en fait une vieille idée. Le gros problème de nos jours : le nombre croissant d'humains sur terre, la surpopulation en vue. Ce qui mathématiquement, pour une distribution juste et vraiment équitable ET IMPARTIALE du RMU, ça devient compliqué, sur le plan mondial.

On oublie VOLONTAIREMENT de le dire : mais les fonds existent déjà pour redistribuer un RMU à l'échelle mondiale. Ces fonds sont bloqués quelque part en Asie. Hamon et nos démagogues français semblent l'ignorer, car leur seul but est de vider les poches de ceux qui bossent, via des impôts, au nom de la solidarité nationale FORCEE et presque totalitaire.

Effectivement, pour l'approvisionnement de ces fonds bloqués en Asie, les patrons d'entreprises sont sollicités. C'est tout à fait exact.


Last edited Sun Nov 26, 2017 10:49 am | Scroll up
lockThis thread has been closed

#3

RE: Huit présidents de département souhaitent expérimenter le revenu de base

in Politics Sun Nov 26, 2017 11:58 am
by Lizzy67 • 2.822 Posts



Pourquoi critiquer ?

- Parce que d'un point de vue non partisan, le Revenu Minimum Universel est un projet MONDIAL (et LIBERAL) qu'aucun parti politique de quelque nation que ce soit ne saurait ou ne devrait récupérer, comme sujet de propagande pour son propre parti ou son programme politique et de racolage électoral futur
- Le Parti Socialiste EST MORT et le socialisme caviar n'a plus aucune chance de survie
- Le plan mondial concernant le Revenu Universel POUR TOUS (donc sans favoritisme) est pleinement un projet d'anticipation qui, à l'heure actuelle, ne peut pas encore être mis en place entièrement, justement parce que certains Etats sous l'égide de quelques partis politiques, pourraient faire bénéficier uniquement certaines personnes de cette mesure, et par conséquent créer une nouvelles forme d'exclusion (de ceux qui ne bénéficieraient pas du RMU)
- L'esclavage moderne prend diverses formes sous nos yeux, même en Occident, et pas forcément à cause de la présence de Musulmans dans nos pays. Sur le marbre, dans les archives l'esclavage est "officiellement" aboli, mais seulement ans les déclarations, pas dans les faits, ni en Orient ni en Occident
- Le but du revenu Minimum Universel n'est pas d'inviter le gens à consommer plus ni même d'aider l'économie actuelle à perdurer. L'intention est pourtant une des plus simples (pas besoin d'avoir fait Sciences Po) : que chacun ait un minimum pour ses besoins de base, sans devoir fournir le moindre justificatif administratif pour avoir droit au RMU.

Les Socialistes veulent remettre le sujet du RMU sur le tapis, car ils n'ont plus aucune crédibilité, après 40 ans de socialisme hypocrite, cynique et tout sauf humaniste.

Si nous nous permettons de critiquer, c'est parce que nous sommes nombreux à en avoir ras-le-cul des bobos-socialos qui sont les premiers à trouver dans la pauvreté leur fond de commerce : ça fait travailler les assistantes sociales, bien sûr, d'autres planqués de la fonction publique qui n'ont connu ni le chômage, ni la pauvreté. A titre personnel je connais même des SDF dans ma ville qui avouent que les socialistes sont des traîtres à la nation ayant permis que l'on aide plus les migrants que ceux qui sont Français depuis des générations.

Le débat évoluera certainement plus lorsque les bien-pensants bougeront leur cul pour aller voir la pauvreté de leurs yeux, tout près de chez eux (pas en Libye comme BHL, pas en Syrie). Qu'ils aillent dans certains villages où bon nombre de vieilles maisons ne sont plus habitées ou habitables, mais où les maires vivent quand même chichement depuis plus de 10 ans (si si !), qu'ils aillent voir dans certains GHETTOS (GHETTOS, je l'écris) réservés aux gens du voyage, etc. Qu'ils regardent de près dans les familles où pourtant les deux sont salariés, qui ont deux ou trois mioches, qui touchent quand même les allocations familiales, et qui ont deux congélos dans leur cave, de leur maison individuelle. (Je peux leur fournir les adresses de deux familles profiteuses dans ma région !)


Scroll up
lockThis thread has been closed

#4

RE: Huit présidents de département souhaitent expérimenter le revenu de base

in Politics Sun Nov 26, 2017 12:44 pm
by Lizzy67 • 2.822 Posts



Vous êtes franchement pédant et naïf.

Le chômage de masse touche tous les pays : c'est archi-faux. Il y a au moins un ou deux pays au monde où il n'y a pas de chômage de masse du tout, et ce depuis des décennies. Renseignez-vous au lieu de débiter des conneries de branleur socialo !

"Les robots, l'informatique, l'internet remplaceront le travail humain" : oui, mais con comme vous êtes, il faut bien alimenter le réseau électrique pour que vous puissiez continuer de consulter vos mails, sms, jouer à Pokémon Go, utiliser des applications pour n'importe quoi durant vos saintes journées de glandeur. Les robots ne font pas tout.

"Ceux qui pensent que le travail est l'avenir se trompent" : sur ce plan-là je vous suis. C'est l'idiocratie qui est l'avenir, et c'est déjà très très palpable, quand on voit les émissions et films de merde à la télé, des imbéciles courir comme des hystériques dans un supermarché à la recherche d'un casque PC à 5 Euros, les jours de Black Friday ou de soldes ! J'irais même plus loin : l'avenir c'est un asile de fous à ciel ouvert (nous y sommes déjà !).


Scroll up
lockThis thread has been closed

#5

RE: Huit présidents de département souhaitent expérimenter le revenu de base

in Politics Sun Nov 26, 2017 3:16 pm
by Lizzy67 • 2.822 Posts



Medite a raison : TOUS LES REVENUS quels qu'ils soient (y compris le RSA, les allocations familiales) IMPOSABLES D'OFFICE. Ainsi TOUS contribueraient et auraient le droit d'ouvrir leur grande gueule de profiteurs de merde à chaque faux pas d'un gouvernement.

Kalimero999 : les migrants naturalisés français (facilement d'ailleurs), pourraient devenir des électeurs potentiels des partis gauchistes. Mais nous savons déjà ce que c'était avec les immigrés mal intégrés, leurs malheureuses descendances dans les cités : trafic de drogues, d'armes, proxénétisme.



C'est surtout des socialistes dont nous n'avons plus besoin. Sous un régime communiste, normalement les branleurs ne sont pas tolérés. (II existe des références historiques et actuelles au sujet des pays réellement communistes : pas un branleur à l'horizon en Corée du Nord, par exemple).


Last edited Sun Nov 26, 2017 6:16 pm | Scroll up
lockThis thread has been closed


Visitors
0 Members and 1 Guest are online.

We welcome our newest member: Zayin
Board Statistics
The forum has 2065 topics and 3255 posts.

| FAQ