FRIENDS ONLY PRIVATE FORUM

At this forum we support the Gipsy (travel people) community worldwide.

Proverbs 27:12

A prudent person foresees danger and takes precautions. The simpleton goes blindly on and suffers the consequences.


#1

Des jihadistes exfiltrés de Raqqa de retour en France ?

in Politics Wed Nov 15, 2017 4:58 pm
by Lizzy67 • 1.785 Posts

Bientôt nous n'aurons plus que nos yeux pour pleurer. Mais ça sera trop tard !

Orange avec AFP, publié le mercredi 15 novembre 2017 à 12h54

Une vaste enquête de la BBC révèle que des centaines de combattants de l'organisation État islamique (EI) auraient quitté la Syrie avec l'aval de la coalition dirigée par les États-Unis et le Royaume-Uni, ainsi que des forces kurdes contrôlant la ville récemment reprise. Parmi eux, des jihadistes français qui pourraient revenir en France mener des actions violentes.
Alors que le retour des combattants français de Syrie préoccupe les autorités, la BBC a enquêté sur le "sale secret" de Raqqa, l'ancien fief des jihadistes. "Un accord secret a permis à des milliers de combattants de l'EI et membres de leurs familles de s'échapper de Raqqa, sous le regard de la coalition dirigée par les Américains et les Britanniques, ainsi que des forces kurdes qui contrôlent la ville", affirme la chaîne britannique mardi 14 novembre. Ce convoi comptait "certains des combattants de Daesh les plus célèbres" et "des dizaines de combattants étrangers", assure la BBC. Ils auraient réussi à s'échapper en Syrie, voire à gagner la Turquie pour certains.

Le 12 octobre, juste avant la chute de Raqqa, dont l'EI avait fait la capitale de son "califat", un convoi de camions en aurait exfiltré "des centaines de combattants, leurs familles, et des tonnes d'armes et de munitions". Cet arrangement aurait été conduit par des "officiels locaux", dans le but d'épargner des vies et de mettre fin aux combats. La BBC affirme que de grandes précautions ont été prises pour cacher cette opération, la coalition refusant de reconnaître son rôle. Les Forces démocratiques syriennes (FDS) affirment que seules quelques dizaines de combattants ont pu s'enfuir.

Un convoi de 6 à 7 kilomètres pour évacuer jusqu'à 4.000 personnes
Faux, selon les "douzaines" de témoins, interrogés par la chaîne, notamment des chauffeurs de poids lourds. L'un d'entre eux affirme : "Nous avons pris environ 4.000 personnes, notamment des femmes et des enfants". En attesttent des images de vidéo amateur diffusées par la BBC. Un autre indique que le convoi faisait 6 à 7 kilomètres de long et comptait 47 camions, 13 bus et plus de cent véhicules appartenant aux jihadistes. "Les combattants de l'EI, le visage couvert, étaient assis, provoquants, sur les toits de certains véhicules". Toutefois, selon l'accord tacite avec les forces kurdes, les combattants devaient quitter Raqqa sans brandir de drapeau, afin que cette fuite ne ressemble pas à un convoi victorieux.

Officiellement, aucun combattant étranger (pas syrien ou irakien) n'aurait dû quitter Raqqa vivant. Le secrétaire américain à la Défense James Mattis affirmait en mai dernier : "Notre intention est que les combattants étrangers ne survivent pas aux combats pour retourner chez eux en Afrique du Nord, en Europe, en Amérique, en Asie ou en Afrique".

"Un grand nombre d'étrangers"

Pourtant, les chauffeurs affirment que de nombreux étrangers figuraient parmi les fuyards. "Il y avait un grand nombre d'étrangers, venus de France, Turquie, Azerbaïdjan, Pakistan, Yémen, Arabie Saoudite, Chine, Tunisie, Égypte..." Selon la BBC, plusieurs d'entre eux auraient réussi à passer en Turquie pour y préparer des attentats en Europe.

À la suite de l'enquête de la BBC, la coalition a admis avoir autorisé 250 combattants et 3.500 membres de leurs familles à quitteer Raqqa. Les Occidentaux auraient assisté aux tractations sans y prendre part.

Des Français de retour dans l'Hexagone pour commettre des attentats ?

Parmi les combattants qui ont eu la vie sauve, il y aurait donc des Français. La BBC a rencontré un jeune homme portant le nom de combat "Abou Basir al-Faransi" (Abou Basir le Français). Il vivrait désormais à Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie. À Raqqa, il faisait partie d'un groupe de combattants presque exclusivement français. Juste avant qu'il ne parte, une nouvelle mission a été donnée à certains : "Plusieurs de nos frères français sont retournés en France afin de mener des attaques, pour ce qui s'appellerait un 'jour de reconnaissance'", affirme le rescapé. Une version en partie étayée par des passeurs, qui affirment leur avoir permis de passer la frontière turque.

Certains combattants ont pu se faire passer pour des civils, se défend la coalition

Interrogé mardi lors d'une téléconférence au Pentagone, le porte-parole de la coalition, le colonel Ryan Dillon, a affirmé que "sur les 3.500 civils qui ont quitté Raqa (le 14 octobre), moins de 300 ont été identifié comme de possibles combattants de l'EI".

Il reconnaît qu'un accord a été négocié avec le "Conseil civil", une administration locale mise en place par les combattants antijihadistes kurdes et arabes des Forces démocratiques syriennes, soutenues par la coalition. En vertu de cet accord, les photos et les empreintes digitales de tous les hommes en âge de combattre devaient être vérifiées pour éviter que des jihadistes connus puissent s'échapper. Mais "je ne peux pas dire avec 100% de certitude que chaque combattant ait été identifié à son départ de Raqa", nuance-t-il le colonel Dillon. "Que certains de ces combattants aient pu évoluer parmi les civils ou se faire passer pour un affilié local à l'EI, c'est possible". Quand le convoi a quitté Raqqa, il a été surveillé par les drones de la coalition, mais il a été décidé de ne pas le bombarder en raison de la présence des 3.000 civils, explique le porte-parole.

Les jihadistes ont perdu Raqqa le 17 octobre, après de longs mois de combats contre les FDS. Maître d'un vaste territoire en Syrie et en Irak il y a encore quelque mois, l'EI est désormais acculé dans une zone de l'ouest de l'Irak et de l'est de la Syrie.


Scroll up
lockThis thread has been closed


Visitors
0 Members and 1 Guest are online.

We welcome our newest member: Maddy
Board Statistics
The forum has 1493 topics and 2219 posts.

| FAQ