FRIENDS ONLY PRIVATE FORUM

At this forum we support the Gipsy (travel people) community worldwide.

Proverbs 27:12

A prudent person foresees danger and takes precautions. The simpleton goes blindly on and suffers the consequences.


#1

"Les promesses n'engagent que ceux qui y croient"

in Politics Thu Sep 28, 2017 3:46 am
by Lizzy67 • 2.088 Posts

Les disciples de Micron seront-ils épargnés par ces nouvelles mesures juste tombées comme la foudre sur notre futur désert ? Bientôt le coq ne chantera plus... Et la poule aux oeufs d'or ne pondra plus...

O ignorants qui pensez que toutes les promesses viennent du ciel. Votre manque de lucidité vous perdra, de même que votre descendance, assurément. Car en vérité, les lendemains qui chantent, vous ne les avez vus que dans vos rêves, et point au-dehors.

Parfois les songes ne sont que mensonges. ch9377 a perdu la raison à force de croire et ne point voir. N'imitez point en paroles et en actes ces menteurs qui parlent de manière trompeuse de justice sans avoir été capables de prouver son efficacité.





AFP, publié le mercredi 27 septembre 2017 à 20h44

Des choix assumés malgré les polémiques: le gouvernement a défendu mercredi son projet de budget pour 2018, fait de coupes budgétaires et de fortes baisses d'impôts, disant vouloir remettre la France dans les clous européens afin de renforcer sa "crédibilité".

Le projet de loi de finances (PLF) 2018, premier du quinquennat Macron, est "le budget
des promesses tenues", a assuré le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin, en présentant à la presse ce texte à forte valeur symbolique.

En ligne de mire, les multiples réformes fiscales voulues par le gouvernement, mais aussi la réduction du déficit public, que le gouvernement a promis de ramener à 2,6% du produit intérieur brut (PIB) l'an prochain, après 2,9% en 2017.

Cette cible de déficit va "nous permettre de sortir de la procédure européenne de déficit excessif", dans laquelle la France se trouve "depuis 2009", a estimé le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

"Pour que nous retrouvions notre crédibilité en Europe, il faut que nous respections nos engagements", a ajouté le locataire de Bercy, insistant sur la nécessité d'avoir des "priorités claires" pour le pays.

Parmi ces "priorités": le soutien à l'activité et à l'innovation, via des allègements fiscaux. Le "PLF" prévoit ainsi l'instauration d'une "flat tax" de 30% sur les revenus du capital et programme une baisse de l'impôt sur les sociétés de 33% à 25% d'ici 2022. Il réduit par ailleurs le champ de l'impôt sur la fortune (ISF) aux seuls biens immobiliers.

- 'Pour les riches'-

La gauche, mais également des ONG et des syndicats, critiquent des mesures favorisant les contribuables les plus aisés. Les députés communistes Jean-Paul Dufrègne et Fabien Roussel ont dénoncé un "budget écrit par les riches, pour les riches", quand la CGT estime que "rien ne prouve" que ces "cadeaux" "se transformeront en investissement", comme l'assure le gouvernement.

"Les gagnants, ce sont les Français. Nous allons relancer l'économie française parce que c'est l'entreprise qui crée l'emploi", a rétorqué Gérald Darmanin mercredi soir sur TF1. "On va redonner du pouvoir d'achat comme depuis longtemps on n'a pas donné aux Français", a-t-il ajouté, appelant à "arrêter d'être démagogue" et "idéologue".

Parmi les mesures censées accroître le pouvoir d'achat: la suppression des cotisations salariales pour les travailleurs du privé, et la suppression progressive de la taxe d'habitation pour 80% des ménages, avec une première étape de trois milliards d'euros en 2018.

D'après le PLF, la baisse des prélèvements sera toutefois plus faible que prévu pour l'année 2018, de l'ordre de sept milliards d'euros, au lieu des dix milliards annoncés par le gouvernement.

Cette différence de 3 milliards tient au fait que la baisse des cotisations salariales, initialement prévue le 1er janvier, se fera pour partie en octobre 2018, ce qui réduira significativement le bénéfice de cette mesure pour les personnes concernées.

En année pleine, il y aura "bien 10 milliards d'euros d'impôts en moins", assure toutefois Bercy qui insiste sur le respect des engagements.

- 'Risques' sur les économies -

Plusieurs ministères vont ainsi bénéficier d'un coup de pouce budgétaire l'an prochain, à l'image des Armées, dont le portefeuille augmentera de 1,8 milliard d'euros, ou de l'Education nationale, budget le plus important de la Nation, qui gagnera 1,3 milliard d'euros, à 51,3 milliards.

En contrepartie, de lourdes coupes budgétaires ont été décidées sur certaines missions: les aides au logement seront ainsi réduites de 1,7 milliard d'euros, tandis que les contrats aidés seront amputés de 1,5 milliard d'euros. Côté transports, une pause sera imposée dans les grands projets d'infrastructure.

Au total, 15 milliards d'euros d' économies
seront réalisés l'an prochain, dont la moitié sur le périmètre de l'Etat. Un montant inférieur à ce qui avait été annoncé durant l'été par le Premier ministre Edouard Philippe (20 milliards), mais néanmoins "sans précédent", selon Bercy. "Nous allons baisser la dépense publique, ça fait 15 ans que cette courbe n'a pas été inversée", a affirmé M. Darmanin.

Dans un avis remis au gouvernement, le Haut conseil des finances publiques (HCFP), chargé d'évaluer la crédibilité des prévisions budgétaires, a toutefois mis en garde contre des "risques significatifs" pesant sur la "réalisation des économies", appelant le gouvernement à agir plus fortement sur son "déficit structurel".

Une mise en garde relayée par le président LR de la commission des Finances à l'Assemblée nationale, Eric Woerth, qui s'est aussi inquiété des multiples "petites hausses" de fiscalité, qui toucheront "les ménages modestes et ruraux, le carburant, le livret A".


Last edited Thu Sep 28, 2017 3:47 am | Scroll up

#2

RE: "Les promesses n'engagent que ceux qui y croient"

in Politics Thu Sep 28, 2017 4:05 am
by Lizzy67 • 2.088 Posts

Babar cougard ou bien est-ce quelqu'un qui a trop bu ou trop fumé, trop vapoté, afin que ces maudites nouvelles ne lui causent point de nausée ?

Nous craignons le pire pour la santé psychique de nombre de gens de cette France si soumise... Comment cette génération peut-elle espérer le salut, lorsqu'en réalité est nage en plein délire ?


Last edited Thu Sep 28, 2017 4:10 am | Scroll up

#3

RE: "Les promesses n'engagent que ceux qui y croient"

in Politics Thu Sep 28, 2017 4:49 am
by Lizzy67 • 2.088 Posts

Ne cédez point au chantage de ceux qui se disent pauvres aujourd'hui. Parmi eux se trouvent des gens qui n'ont jamais voulu travailler, qui passaient leur temps à danser et chanter dans les rues, dans l'insouciance totale. D'autres n'ont voulu que profiter de la charité tout en blasphémant et en criant que Dieu est mort. D'autres n'ont pas voulu faire face aux difficultés dans leur pays et n'ont pas aidé leurs frères et proches qui ont vu la mort de près. Sachez discerner le faux du vrai. Les vrais miséreux, les oubliés ne profitent de rien ni des autres.


Scroll up

#4

RE: "Les promesses n'engagent que ceux qui y croient"

in Politics Thu Sep 28, 2017 5:00 am
by Lizzy67 • 2.088 Posts

Les jeunes pensent aujourd'hui que les plus âgés ne valent plus rien et qu'ils doivent toujours payer pour les enfants gâtés et petits-enfants paresseux. Plus tard ces jeunes, devenus vieux à leur tour seraient sans doute heureux que l'on prenne soin d'eux.

L'ingratitude des jeunes envers les aînés est le symptôme d'une société malade et en perdition.


Last edited Thu Sep 28, 2017 5:01 am | Scroll up


Visitors
0 Members and 1 Guest are online.

We welcome our newest member: Zayin
Board Statistics
The forum has 1657 topics and 2523 posts.

| FAQ