FRIENDS ONLY PRIVATE FORUM

At this forum we support the Gipsy (travel people) community worldwide.

Proverbs 27:12

A prudent person foresees danger and takes precautions. The simpleton goes blindly on and suffers the consequences.


#1

"Revenez !", lance Macron aux Français de New York

in Politics Wed Sep 20, 2017 10:00 am
by Lizzy67 • 1.785 Posts

La France une terre de conquête ? Depuis quand ?

Français ayant eu le courage et l'audace de fuir un pays qui n'a d'yeux que pour les fonctionnaires, les planqués de la fonction publique, continuez à prospérer dans le pays (les pays) qui encouragent l'entreprenariat, la créativité.

La France n'aime pas les gens qui réussissent ou entreprennent. Au contraire elle les décourage ou les punit via les impôts, les nombreux bâtons dans les roues administratifs, sur le plan national et même régional. Beaucoup de très haut diplômés français (aussi dans les sciences) ont eu la perspicacité de quitter la France, pour partager leurs compétences ailleurs, là où les gens ont l'esprit ouvert pour les initiatives économiques, et même scientifiques.

Très bonne nouvelle aussi : les plus audacieux parmi les Français partent aussi faire carrière en Chine, en Russie, au Japon. Bye bye la France ! Quelques-uns ont même découvert qu'ils sont très bien accueillis en Roumanie, en Bulgarie, où dans certains secteurs on recherche l'excellence !


AFP, publié le mercredi 20 septembre 2017 à 09h27

"Revenez ! La terre de conquête, c'est la France", a lancé mardi Emmanuel Macron aux Français de New York, un public enthousiaste que cette suggestion surprise a toutefois désarçonné.

Le président de la République a prononcé mardi soir un long discours devant plusieurs centaines de membres de la communauté française, défendant à la fois ses réformes en France, son projet de refonder l'Europe et son soutien au multilatéralisme de l'ONU.

Le public était acquis, les Français de New York ayant voté pour lui à la majorité absolue (52,6%) dès le 1er tour de la présidentielle et plébiscité à 95% au second tour.

"Revenez, irriguez, l'esprit de conquête souffle à nouveau", a poursuivi Emmanuel Macron, confirmant au passage le maintien des crédits pour les écoles françaises aux Etats-Unis.

"La place que la France occupe dans le concert des nations est presque aujourd'hui un miracle ! Une rémanence, une persistance rétinienne", a-t-il ajouté. "Nos contributions à l'ONU n'ont rien à voir avec la place que nous y occupons. Notre puissance économique est de plus en plus déconnectée de celle-ci. Pour que cette voix française soit entendue nous devons nous transformer nous-mêmes".

"C'est l'Histoire qui nous a mis là", a-t-il rappelé, en référence à la naissance de l'ONU en 1945. Se projetant loin dans l'avenir, il a espéré que "celle ou celui qui (lui) succèdera dans 70 ans puisse aussi tenir un discours devant l'ONU".

Au cours de son discours, il a commis un lapsus qui a fait s'esclaffer la salle, annonçant qu'en novembre la France "sortira de l'Etat de droit", au lieu de "l'état d'urgence". "Je constate qu'il n'y a pas eu de réactions", a-t-il plaisanté en se corrigeant aussitôt, "j'ignore si c'est de la torpeur ou de l'acquiescement, je choisis le premier !"

"Nous voyons tout avec beaucoup de lucidité mais nous ne faisons à peu près rien de ce que nous considérons devoir être fait", a-t-il aussi dit en revenant sur la capacité des Français à accepter les réformes. "Mais nous pouvons conjurer ce mauvais sort. Il est indispensable de le faire maintenant", a-t-il conclu.


Last edited Wed Sep 20, 2017 2:19 pm | Scroll up
lockThis thread has been closed


Visitors
0 Members and 1 Guest are online.

We welcome our newest member: Maddy
Board Statistics
The forum has 1493 topics and 2219 posts.

| FAQ