FRIENDS ONLY PRIVATE FORUM

At this forum we support the Gipsy (travel people) community worldwide.

Proverbs 27:12

A prudent person foresees danger and takes precautions. The simpleton goes blindly on and suffers the consequences.


#1

Qui se cache derrière l’Union juive française pour la paix (UJFP) par Jean Vercors

in Politics Fri Aug 18, 2017 5:42 pm
by Lizzy67 • 1.360 Posts

Il y a plus de complicité entre les pro-palestiniens et les nostalgiques du nazisme. Chut ! faut pas le dire !

Un Juif authentique qui se proclame antisioniste et anti-Israël est... tout simplement perdu pour la Torah. En fait de tels Juifs sont considérés comme des traîtres. BHL en est un parfait exemple. Point barre !

Source : https://www.dreuz.info/2015/06/11/qui-se...r-la-paix-ujfp/

Publié par Jean Vercors le 11 juin 2015

L’Union juive française pour la paix (UJFP) se présente comme une organisation juive laïque, universaliste, s’opposant à l’occupation des soi-disant territoires palestiniens.

Cette association a été fondée en 1994, et pour bien tromper sa clientèle, dit avoir de nombreux membres juifs en son sein.

Pure foutaise, fomentée par ses coprésidents Pierre Stambul, Michèle Sibony et son porte parole Jean-Guy Greilsamer.

Moi qui pensait que les Kapos avaient disparus, je me suis trompé.

Les Kapos étaient chargés d’encadrer les prisonniers dans les camps de concentration nazis. Ils étaient souvent recrutés parmi les prisonniers de droit commun les plus violents, ou parmi ceux dont la ruse ou la servilité avait permis de figurer parmi les anciens, en échappant provisoirement aux « charrettes » menant à l’extermination.

En début de semaine, le Raid de Marseille a débarqué au domicile de Pierre Stambul. Il est soupçonné, selon ses dires, d’avoir tué sa femme et de cacher des armes. Pierre Stambul, antisioniste notoire, est connu pour son soutien indéfectible à l’organisation antisémite BDS, dont les actions sont considérées comme illégales dans plusieurs pays.

L’UJFP qui prétend représenter d’autres juifs, compte à peine 200 personnes (juives ? C’est moins sur), et ne représente qu’elle même, c’est à dire un nid de crabes islamo gauchistes, musulmans, djihadistes, salifistes, trotskistes, stalinistes, anarchistes, antisionistes et antijuifs qui s’inspire de l’antisionisme arabe de la fin du XIXe siècle dans la région de la Palestine, à l’occasion du développement de l’immigration juive.

En 1917, la Déclaration Balfour prévoit l’établissement d’un « foyer national pour le peuple juif ». En réaction, le nationalisme arabe palestinien émerge vers 1920 sous l’impulsion du Grand Mufti de Jérusalem, Amin al-Husseini allié au régime nazi. Il mêle antisionisme et antisémitisme, et devient le principal chef de la lutte contre les juifs avec Izz al-Din al-Qassam. Al-Husseini est à l’origine d’émeutes anti-juives et du massacre de juifs à Hebron en 1929 qui fit plus de 70 morts.

En 1936 éclate la grande révolte arabe en Palestine mandataire.

En 1937, alors qu’il est recherché par la police britannique pour son rôle dans ces émeutes, il s’enfuit en Syrie.

En 1941, il se réfugie en Allemagne nazie et demande à Hitler de lui apporter son soutien contre la création d’un Foyer national juif.
L’importance opérationnelle du message de l’UJFP

L’objectif déclaré de cette association raciste est de calomnier Israël et de nier la réalité historique. Elle applique la propagande de BDS dont le but est d’assiéger Israël. Mise à part l’intention d’isoler Israël et de couper tous ses liens culturels et économiques, l’UJFP a un autre but : faire basculer l’opinion publique contre Israël, si possible déstabiliser l’alliance judéo-chrétienne, et changer le consensus traditionnel envers la paix, au profit d’un soutien partisan à la cause palestinienne. C’est un défi majeur que cette association de haine, soutenue par de nombreuses mairies de gauche, espère relever.

L’UJFP participe à plusieurs campagnes racistes visant à dénoncer « la dérive militariste » et la « politique d’occupation » du gouvernement israélien. Elle soutient la campagne « BDS » (Boycott, désinvestissement et sanctions) contre Israël, campagne qui vise à pousser le gouvernement israélien à prendre « la voie d’une solution négociée au conflit avec les Palestiniens » par le moyen de pressions économiques. »

L’UJFP travaille régulièrement dans les banlieues peuplées de maghrébins.

L’UJFP soutient la libération des terroristes Marwan Barghouti et Georges Ibrahim Abdallah et participe activement à la fête annuelle de Lutte ouvrière et à la Fête de l’Humanité, dans le but de vomir sa haine anti israélienne, et se faire le relais de la propagande arabe.
La propagande, dans le discours de l’UJFP est récurrente :

• La ‘résistance en Palestine est non-violente. (non violence palestinienne : depuis 2001, plus de 19 600 roquettes et obus de mortiers ont été tirés depuis Gaza sur Israël et plus de 15 000 depuis le retrait israélien de la bande de Gaza en 2005. Soit 3 roquettes par jour en moyenne tirés ces 12 dernières années, mettant en danger la vie de 3,5 millions de civils israéliens).

• L’Etat d’Israël n’est qu’une colonie (Israël est un des rares pays au monde dont l’existence est confirmée par le droit international) qui devrait être remplacée par un état laïc et démocratique offrant des droits égaux à ses citoyens. (Les citoyens israeliens juifs, arabes, chrétiens, boudhistes, athés, druzes, circassiens, bahais ont tous les même droits, l’UJFP le sait, mais chut…)

• Il n’y pas d’organisme palestinien officiel derrière l’appel au boycott. (et les leaders palestiniens n’essaient jamais de faire boycotter Israël : JO, Sports, activités culturelles, académiques, FIFA…)

• La référence au génocide palestinien. (génocide palestinien : le seul génocide dont la population est en augmentation constante depuis 1 siècle, et des milliers de palestiniens viennent se faire soigner en Israël plutôt que dans les pays arabes)

• Israël pratique l’apartheid. (c’est pour cela que c’est un juge arabe qui a fait condamner l’ex président israélien à la prison pour abus sexuel)

Ces discours représentent le programme de ‘résistance, l’appel à briser le statu quo et à refuser la paix négociée avec Israël.

Pour eux, Juifs et Palestiniens n’ont pas les mêmes droits : les Palestiniens possèdent des droits inaliénables, tandis que les Juifs ne disposent que de droits acquis. (en réalité, les Palestiniens n’ont aucun droit sur la terre d’Israël, ce sont des arabes venus d’Irak, de Jordanie, d’Arabie saoudite, de Syrie, ou d’Egypte comme Arafat)

L’histoire est importante.

Si l’on ne la connaît pas, on devient la proie facile de ses faux narrateurs.

Il est aisé de voir que le discours de cette pseudo association humanitaire ainsi que sa vision des faits récents repose sur une sélection déformées par le mensonge.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean Vercors pour Dreuz.info


Last edited Fri Aug 18, 2017 5:43 pm | Scroll up
lockThis thread has been closed


Visitors
0 Members and 1 Guest are online.

We welcome our newest member: Ali.G._Israel
Board Statistics
The forum has 1163 topics and 1796 posts.

| FAQ