FRIENDS ONLY PRIVATE FORUM

At this forum we support the Gipsy (travel people) community worldwide.

Proverbs 27:12

A prudent person foresees danger and takes precautions. The simpleton goes blindly on and suffers the consequences.


#1

Ce qu'est la "pensée gnostique" véritable

in Religion - Spirituality - Philosophy Thu Aug 17, 2017 2:59 pm
by Lizzy67 • 1.372 Posts

Tout d'abord si l'on se réfère à la Bible (Ancien Testament et Nouveau Testament), certaines traces de la pensée gnostique sont vraiment très visibles. Dans l'Ancien Testament, l'Ecclésiaste (Quohelet) est un grand texte gnostique. Mais il faut bien comprendre que ce texte est inspiré de certaines philosophies de la Grèce antique, ces philosophies qui n'avaient plus aucun rapport avec des pratiques, de cultes païens, ou idolâtriques. Dans ce sens, la pensée gnostique est d'emblée anti-idolâtrique, en opposition totale avec les cultes de dieux et déesses. C'est très important à retenir. Et tous les passages de l'Ancien Testament qui parlent de la Sagesse (avec un S majuscule) sont d'inspiration gnostique. Certains de ces textes sont connus des Chrétiens, d'autres le sont moins et ont même été rejetés du canon biblique chrétien.

Donc, d'une certaine manière on peut penser que Jésus, ses disciples, d'autres Juifs de l'époque et même bien avant, avaient connaissance de ces textes, que ces textes les guidaient, dans un monde assombri par la corruption, les injustices à tous les niveaux. Sous l'occupation romaine, il était hors de question de pratiquer la religion hébraïque et d'autres cultes qui s'éloignaient du "tout romain païen". Par conséquent il n'y avait qu'une alternative : se rencontrer, se réunir en cachette pour sa pratique religieuse d'origine, soit partir et vivre "en marge" et intentionnellement ailleurs. Tous les gnostiques ne vivaient pas au même endroit. Il est fort possible qu'au contraire ils s'éparpillaient, vivaient un temps à un endroit en petits groupes pendant un certain temps, reprenaient la route pour vivre encore à d'autres endroits, où il était impossible de les retrouver, de les traquer.

BIEN SUR, il ne s'agit que de suppositions, mais pas si éloignées de ce qu'aurait pu être la réalité de ces dissidents politiques, ces bannis, ces "hérétiques" (même hérétiques pour la communauté juive en rapport avec la Torah et la pratique exotérique de la tradition juive dominante).

Si certains textes bibliques son imprégnés de Gnose déjà dans l'Ancien Testament, de manière résiduellle, on peut aussi penser qu'au moment même de l'occupation romaine, la pensée gnostique s'est aussi réellement inspirée de la vision d'un monde corrompu et décadent, qui allait courir à sa perte, et confirmant l'ancienne affirmation selon laquelle la Sagesse n'est pas de ce monde, et que la folie drénavant règne dans le monde. Monde corrompu, décadent, ne peut qu'engendrer une humanité sans l'Esprit, sans isnpiration (divine) : c'est la chute, c'est le mal.

Le problème que beaucoup de gens ont aujourd'hui avec la pensée gnostique, c'est qu'ils persistent à imaginer depuis le Moyen-Age que le Bien et le Mal dans l'absolu sont en conflit perpétuel au-delà et ici-bas. ceci n'est déjà pas présent du tout dans la philosophie grecque qui a inspiré dans la Gnose, et ceci est encore plus éloigné de la pensée juive et de la mystique juive.

L'énorme piège qui aurait pu être évité au sein même du Christianisme est bien le suivant (et tous les Maîtres de la mystique juive, seront d'accord) :dans l'absolu il n'existe aucune bataille entre le bien et le mal, entre le Créateur et un dénommé satan. D'autre part, comme l'être humain vit surtout dans le monde de la matière, toujours entre les besoins, aspiration matérielles, et des aspirations plus élevées (spirituelles), c'est en l'être humain lui-même que se vit cette lutte pour savoir ce qu'il est bon de faire à certains moments, ce qu'il ne faudrait pas faire, et doit-on obéir à tout et tous aveuglément, donc sans discernement ? Comment se fait-il que certains êtres humains agissent de manière plus bestiale qu'un animal, jusqu'à tuer, massacrer, réduire d'autres en esclavages ? Pourquoi ces gens-là prospèrent-ils, ont-ils des positions sociales élevées, qu'est-ce qui les a conduits à devenir des tyrans ? Ce sont des questions philosophiques et très très gnostiques ! Comprendre la nature humaine, ces faiblesses qui les assombrissent et qui ultimement peuvent assombrir tout un peuple, le monde. Qu'est-ce qui inspire ces gens corrompus conduisant d'autres dans leur chute ?

A partir de toutes ces question concernant non seulement la condition humaine, mais la destinée de l'humain sur cette terre, soit d'autres enseignements s'y sont ajoutés sur le plan métaphysique, soit quelques gnostiques connaissaient DEJA des enseignement plus anciens sur le plan métaphysique parlant des origines du mal, de la corruption dans le monde. En tout, à ce stade-là du questionnement, il pourrait être question du fameux Livre d'Enoch ou du moins d'un enseignement concernant l'histoire de ce qui se passe dans le monde invisible, que les êtres humains ne sont pas SEULS responsables du mal qui pourraient les inspirer à faire le mal. Le Livre d'Enoch parle donc essentiellement de la chute de certains anges. On pourrait presque dire sans trop se tromper que le Livre d'Enoch est la Genèse qui explique véritablement l'origine du mal, comment il a corrompu des anges et qui ensuite ont inspiré certains humains dans leurs actes, l'immoralité, etc. Et si certains anges sont aussi responsables de la corruption des humains eh bien ce sont les anges eux-même qui seront sévèrement jugés, le moment venu - ce qui change réellement du tout au tout et c'est peut-êre une des raisons pour laquelle le Livre d'Enoch est considéré comme "dangereux pour la foi" dans le Christianisme (les anges déchus jugés par le Créateur, et non le "simple pécheur").

A présent, encore quelques mots au sujet des divagations New Age, théosophique, eugénistes qui ont été une CATASTROPHE à l'endroit même de la pensée gnostique originelle :

- Dans la Gnose, il est nullement question d'anges déchus ou non ayant la capacité de s'incarner, et prendre une forme humaine. Même si le passage concernant les êtres d'une autre dimension qui se sont accouplés avec des femmes (on pense évidemment à un passage de la Bible, avant le déluge), il est plus question de certains cultes païens dans un passage du Livre d'Enoch, non pas pour faire la promotion de ces cultes d'accouplement entre des femmes et des "démons", mais au contraire pour bien dénoncer ces cultes qui avaient sans doute pour but d'engendrer des êtres mi-humains mi-divins (afin d'asseoir leur autorité incontesté sur leur peuple). Tous ces cultes d'ailleurs faisaient très largement appel à la magie.

- Certes il est question d'une sorte de généalogie en ce qui concerne ces êtres hybrides conçus entre des femmes (CHOISIES) et des êtres d'une autre dimension invisible. Mais ceTte généalogie peut être comprise autrement : quelle dynastie, quelle famille de très haute position Sociale a été affectée pendant des générations. Il ne s'agit donc en aucun cas de traces ADN que l'on trouverait aujourd'hui chez tous les êtres humains, ou chez ceux de notre époque qui sont des dirigeants, des puissants sans foi ni loi. Donc la thèse des Reptiliens selon Icke et d'autres, ne tient véritablement pas la route. Si ça se trouve... il ne reste plus aucune trace généalogique ou autre de ces êtres hybrides des temps IMMEMORIAUX à nos jours. S'il devait juste y avoir une trace, elle ne serait de toute manière pas prouvée scientifiquement, cela relèverait tout au plus de la psychanalyse, rien de plus !

- Etayer des thèses, de nouvelles doctrines sur la seule base d'un seul extrait d'un texte gnostique (incluant aussi le Livre d'Enoch), les vendre, en faire son fond de commerce aujourd'hui : ceci est encore pire que l'hérésie. Déjà Jésus, quelques-uns de ses disciples, et Gnostiques mettaient en garde contre ce danger, en parlant de fausses doctrines, de fausses prophéties et ces avertissements sont toujours d'actualité. Ce que nous ne connaissons pas, ne l'enseignons pas ! c'est pourtant très simple ! Les adeptes du New Age et tous ces pseudo-mystiques (se vantant d'être hérétiques) n'aiment pas vraiment expliquer la notion de fausses doctrines, de fausses prophéties, car ils s'apercevraient très vite que leur propre doctrine, leur propre vision du monde est d'emblée mensongère. En réalité, tout ce fatras New Age, même théosophique c'est du vent, de l'illusionnisme et une énorme bulle de fantasmes de toutes sortes. Tous ces grands rêves, même adventistes, Témoins de Jéhovah sur un monde paradisiaque sur terre, habités éternellement par quelques petits saints clairvoyants, clairaudients (et probablement très ennuyeux du reste) etc. : du vent !


Last edited Thu Aug 17, 2017 2:59 pm | Scroll up
lockThis thread has been closed


Visitors
0 Members and 4 Guests are online.

We welcome our newest member: Ali.G._Israel
Board Statistics
The forum has 1175 topics and 1808 posts.

| FAQ