FRIENDS ONLY PRIVATE FORUM

At this forum we support the Gipsy (travel people) community worldwide.

Proverbs 27:12

A prudent person foresees danger and takes precautions. The simpleton goes blindly on and suffers the consequences.


#1

Certains anti-Nouvel Ordre Mondial se mettent en porte-à-faux

in Religion - Spirituality - Philosophy Fri Aug 11, 2017 1:02 pm
by Lizzy67 • 1.372 Posts

De mon propre point de vue et après avoir lu en entier un blog pro-Nouvel Ordre Mondial (en anglais), beaucoup d'anti-NWO (Nouvel Ordre Mondial) creusent eux-mêmessoit leur tombe soit un idéal.

Soyons assez clairs dès le départ : les mondialistes, les anti-mondialistes (chrétien, blancs suprémacistes, vangéliques, et Muslmans et Juifs, et les athées) ont tous un même idéal : le meilleur.

Pour les uns le meilleur sera spirituel, essentiellement. Pour d'autres, il serait matériel, social, socio-économique.


D'après mes sources littéraires, vidéos, discussions et mes propres pensées, il est très peu probable de faire co-habiter notre très chère Liberté avec l'Egalité. Tu veux plus e liberté pour toi ou tous, qu'est-ce à dire ? Tu pourras palabrer au sujet de la liberté (la tienne ou celle de tous, toi inclus ?). Même en actes, tu te trouveras en situation délicate, car à tous niveaux des règles seront à respecter.

Egalité ? Est-ce vraiment possible ? Tous les saints jours qui passent et dans nos vies personnelles, nous savons (ou devrions savoir) que nous ne sommes ni égaux devant la naissance, le parcours de vie, et devant la mort. Certes, en tant qu'êtres humains, nous avons une certaine constitution physique qui nous distingue des animaux et du reste de la création. Les couleurs de peaux, les origines, les us et coutumes, et religions, ont en sorte que nous appartenons de naissance (ou non) à une famille, une communauté, une civilisation? Parfois et la plupart du temps, nous ne choisissons ni notre couleur de peau, ni nos origines, ni notre famille.

Bon ! semon des traditions mystiques, l'âme pourrait choisir sa future incarnation. Ceci est un tout autre débat !

Ce qui m'inquiète actuellement, c'est CERTES, il y a un problème de migrants, de futurs conflits (guerres civiles, etc.). Mais nous avons tous un problème avec nou-mês à rélger avant tout : sommes-nous ou non, chacun,individuellement, aliénés ou non ?

L'aliénation, sur le plan psy, signifie "être ou devenir étranger à soi-même". La plupart du temps nous nous rangeons du côté d'une zone de confort, spirituelle, affective, et/ou matérielle. Nous consentons sans le vouloir (suggestion).

La situation est dramatique pour tous ceux qui ne visent que le spirituel, dans un monde très matérialiste. Soit ils se rangent (aliénation), soit ils luttent pour des idéaux.

Non seulement les spiritualistes lutteraient, mais les idéalistes matérialistes lutteraient également. Mais c'est en terme gnostique une "bonne lutte" : sprituel contre matière. Cettete lutte a toujours existé, car le spirituel est du domaine IMAGINAIRE/ETERNEL/IMMORTEL et le Matériel est de l'ordre de la chute (=matériel ; voir Genèse, Bible).

Un idéal, s'il est vécu, individuellement ou collectivement, sans LA FORCE (lois, humiliations, etc.) est tout à fait acceptable pour soi et tous. Il ne s'aghit pas d'appeler les principes VAINS d'humanitaire, de droits et devoirs. Il est plus question d'élan spirituel, de spontanéité. La spontanéité ne se commande pas.

OR nous ne vivons pas dans un monde très spontané. Et ceci est problème sur le plan individuel et collectif. Les "religieux" et sprituels ont du mal à se débattre, vanter leurs idéaux. Il en est de même pour les philosophes, même athées.

Le mondematérialiste évolue TRES VITE. D'une part nous bénéficions de technologies pour communiquer rapitdement (au point où notre capacité à la patience est mise à mal). Nous calcuons, mais juste des kilomètres, des prix de consommations, nos impôts et taxes, etc. Bref ! NNous perdons le contôle de tout ce qui est A LA FOIS NOTRE IDEAL ET NOTRE VSIN DU MRIE.

Je crains fort que les Chrétiens prennent comptent sincèrement de cette réalité. Certains d'entre eux (COMME POUR D'AUTRES RELIGIONS) se sont malheureusement empêtrés dans un excès de projets uniquement matérialistes.

Le christianisme est voué à disparaître. Pourquoi ? Il y a plusieurs raisons à cela : le TROP de spirituel en tant que but dans la vie, ne peut pas être toujours en phase avec la réalité économique, sociele, politique. Les chrétiens ne sontpas seuls responsables : les autre reli, et ATHEES le sont tout autant. Car nous procédons souvent, par "projections" (en terme psy).

Des traditions, religions, idéologies qui victimisent, rabaissent, les uns les autres, en vue d'un idéal NON ACCOMPLI : c'est de la projection !

Les Musulmans haïssent les Chrétiens et Juifs et les mécréants. Ou devraient le faire selon le Coran. Et le Nouveau Testament n'appele-t-il pasà haïr non seullement les Juifs, mais aussi les prostituées, et envoyer en enfer les impies ? Ans toutes traditions SANS EXCEPTION il y a des bannissements, des mises à l'écart de personnes, familles, tribus. Et si e bannissement échoue, il faut s'auto-flageller dans un monastère, etc. ?

On veut de l'égalité avec tout ça ?

Peut-être nous en aurons via le Nouvel Ordre Mondial. Ou via l'idiocratie. Voir Aldous Huxley et aussi le film parodique Idiocracy. Les deux "oeuvres" parlent d'idéaux, sans aucune source religieuse. Car (je pense) que l'humanité connaîtra une phase déstabilisante pour tous, qui sera "athée", séculaire. D'où la mise à mal de gens très proches de leurs religions ou "radicalisés", surtout sur le plan exotérique ou trop zélé.

ET NON ! le Q.I. ne dépend d'aucune spécificité raciale, etc (vue sur une vidéo youtube) : le Q.I. dépend essentiellement de l'adaptation aux situations. Que le Q.I. évolue ou non selon les situations ou non : ceci n'est pas le vrai débat. Nous pouvons choisir (TOUJOURS). Mais il FAUT ASSUMMER CHAQUE CHOIX. D'abord pour sa vie, spirituelle, matérielle - charité" bien ordonnée commence par soi-même". Le "bien" que je souhaite à l'autre,est-ce ce dont il aurait besoin ? La question est excellente, car la plupart du temps, nous n'en savons STRICTEMENT RIEN. La preuve en est : des SDFs préfèrent vivre dans la rue plutôt qu'ailleurs. D'autes sont contents de leur conditions modestes et ne râlent pas, aussi lontemps qu'ils ont un toit sur la tête, quelques vêtements.

L'humanisme c'est bien beau, en général : mais c'est comme l'amour, l'amitié. Ceux qui n'en veulent pas, ni d'argent, ni de bonnes paroles, ni d'autres choses, peuvent aussi le faire savoir. Il est question de dignité RESPONSABLE : je me contente de ce que je suis, de ce que j'ai.

Une surenchère de compassion bouddhiste ou chrétienne, qui pourrait être SUREXPLOITEE par des associations, des "humanitaires ONG", etc. Et vous connaîtrez le désastre en disant toujours Oui je donne. Aveuglément.

Si le christianisme trop généreux ou naïf venait à disparaître, cela viendrait surtout du fait que beaucoup de chrétiens réviseraient les priorités de la religion chrétienne. Ils peuvent lire la Bible, se rencontrer, agir, sans l'approbation d'un curé, pape ou pasteur.

Le christianisme en soi n'est pas une plaie pour l'humanité : c'est juste la mauvaise utilisation de ses principes, de l'opportunisme (matérialiste) de certains qui fiat que la confusion règne en termes de compassion, aide, pardon. Etc.

Les élitistes savent TRES BIEN qu'ils peuvent compter sur la naïveté des chrétiens. Ils tentent de remplacer cette générosité par la "solidarité séculaire", tout en faisant toujours appel aux assocs, Emmaüs, etc.

Parfois il faut savoir dire NON ! Laissons donc les athées, laïcs agir aussi. Pur ma part je donne si j'en ai envie, et non par la force. Je ne spamme pas et les spammeurs ne viennt pas vers moi.


Scroll up
lockThis thread has been closed


Visitors
0 Members and 2 Guests are online.

We welcome our newest member: Ali.G._Israel
Board Statistics
The forum has 1175 topics and 1808 posts.

| FAQ