FRIENDS ONLY PRIVATE FORUM

At this forum we support the Gipsy (travel people) community worldwide.

Proverbs 27:12

A prudent person foresees danger and takes precautions. The simpleton goes blindly on and suffers the consequences.


#1

Micron : la France "ne reconnaîtra pas l'annexion de la Crimée"

in Politics Mon Jun 26, 2017 11:00 pm
by Lizzy67 • 1.583 Posts

Les Russes n'ont aucune leçon à recevoir du nouveau lèche-bottes de Merkel.

Occupe-toi de la France, Micron !


Et tous les Français "moyens" ne sont pas cons non plus, je cite :

La France "ne reconnaîtra pas l'annexion de la Crimée"

Certes !!! Sauf que la Crimée a été Russe pendant 200 ans (1791-1991) à l'issue de la Guerre russo-turque.
Qui plus est, il y a eu un référendum le 16 mars 2014 avec un choix proposé à la population majeure de Crimée (1 573 600 Habitants).

Deux Questions :
1) Êtes-vous favorable à la réunification de la Crimée avec la Russie dans les droits de la Fédération de Russie ?
2) Êtes-vous favorable au rétablissement de la Constitution de la République de Crimée de 1992 et pour le statut de la Crimée dans le cadre de l'Ukraine ?
Votes exprimés 1 264 999, Participation 80,4% « favorable à la réunification de la Crimée avec la Russie » 1 224 140 : 96,77% (76 habitants sur 100 de la totalité de la population). Démocratiquement : "Sans appel !!!".

Il est vrai que ça fait moins désordre que nos dernières Législatives, où sur 57 076 447 Français majeurs (inscrits et non inscrits), seulement 20 167 432 se sont exprimés et que seuls 7 826 920 (13.7% de l’ensemble de la population majeure de ce Pays) au second tour des Législatives, a validé la Majorité présidentielle et ses alliés, ce qui ne correspond qu'à 13.7 français majeur sur 100 Force est de constater que 86,3 Français sur 100, pour des millions de raisons n’ont pas fait ce choix.



Source AFP

"La France ne reconnaîtra pas l'annexion de la Crimée" par la Russie, a déclaré avec fermeté lundi le président français Emmanuel Macron dans une conférence de presse avec son homologue ukrainien, Petro Porochenko.

"La France est attachée à la souveraineté de l'Ukraine dans ses frontières reconnues", a-t-il ajouté, au terme d'une rencontre d'une heure avec le chef de l'Etat ukrainien.

"J'ai réaffirmé au président Porochenko ma volonté de poursuivre le processus de Minsk et d'obtenir avant le G20 un échange nourri dans le format Normandie, avec la présence pour un temps de l'OSCE", a poursuivi le président Macron, qui a fait état de son côté d'une "impatience nouvelle" pour trouver "une solution concrète à une sortie de crise".

Lors du prochain échange au format Normandie fin juin ou début juillet (format de négociations qui inclut en plus de la France et de la Russie, l'Ukraine et l'Allemagne), il a souhaité que soient "mises sur la table une série de préconditions pour faire évoluer les choses: le retrait de toutes les forces à proximité de la frontière, avec une présence de l'OSCE ou une capacité internationale pour la sécuriser, avoir une avancée sur la question du blocus et une sur les prisonniers. Le préalable est d'avoir sous les auspices de l'OSCE des informations sur la réalité de ce qui se passe aux frontières", a-t-il poursuivi.

"Il ne faut pas s'habituer à des discussions sans résultat", a-t-il ajouté, en appelant de ses voeux "des réunions avec des objectifs clairs et des résultats concrets même si ces résultats peuvent paraître limités".

Pour sa part le président ukrainien a souhaité "une présence de l'OSCE 24 heures sur 24 sur la ligne de contact". "J'ai beaucoup plus d'optimisme" après cette rencontre, a-t-il indiqué, demandant un "plan de paix et de désoccupation de l'Ukraine".

L'Ukraine est en proie depuis 2014 à un conflit armé entre des séparatistes pro-russes dans l'est du pays et les forces de Kiev, qui a fait plus de 10.000 morts.


Scroll up
lockThis thread has been closed


Visitors
0 Members and 2 Guests are online.

We welcome our newest member: Maddy
Board Statistics
The forum has 1355 topics and 2018 posts.

| FAQ