FRIENDS ONLY PRIVATE FORUM

At this forum we support the Gipsy (travel people) community worldwide.

Proverbs 27:12

A prudent person foresees danger and takes precautions. The simpleton goes blindly on and suffers the consequences.


#1

La solitude assumée favoriserait la mise en pratique naturelle de la morale

in Needing to be known (did you know that...?) - Choses à savoir (le saviez-vous ?) Thu Jun 08, 2017 11:57 pm
by Lizzy67 • 1.353 Posts

Il y a quelques années, des chercheurs, notamment en ethnologie (et peut-être d'autres disciplines) ont affirmé que l'être humain assumerait mieux les précepts moraux s'il a un penchant pour la solitude.

La solitude assumée actuellement est plus un penchant naturel pour certains individus, et donc sans aucun rapport avec l'isolement. Un être capable de solitude et d'une forme de détachement vis-à-vis de ses congénères, pratiquerait de manière plus naturelle la morale.

La morale ne semblerait pas faire bon ménage avec un groupe social ou une collectif, qui néanmoins établit des règles à suivre, des instructions/ La morale ne dépend d'aucune appartenance religieuse. Il s'agirait plus d'un penchant inhérent à l'être humain face à l'environnement au sens très large (la nature essentiellement, bien plus qu'un environnement social "ordonné").

Lorsque l'être humain n'est pas sollicité pour sur-exploiter la nature, en vue de projets économiques et de concurrence avec d'autres congénères, son penchant est le respect de la vie, sans discrimination des autres espèces vivantes. L'acte de tuer un animal pour se nourrir, se vêtir, est donc aussi dénué d'un sentiment de culpabilité - sentiment "cultivé" uniquement au sein de sociétés complexes dites civilisationnelles.

L'autogestion au sein de petites communautés ethniques ne peut fonctionner qu'avec la mise en pratique d'une morale SIMPLE de respect entre membres de cette communauté. La meilleure manière de préserver cette morale dans une pratique constante, réside dans les relations transgénérationnelles : entre parents-enfants, grands-parents/petits-enfants (regroupement de trois générations). Pourquoi ? Parce que c'est le respect des aînés, de leurs expériences vécues, de leurs conseils et connaissances, qui donne un cadre fondateur à une morale spontanée, dans la pratique.

Depuis l'essor de civilisations qui se sont succédées (et qui ont décliné pour diverses raisons), les relations transgénérationnelles ont souvent été décimées au profit de rapports sociaux à la fois complexes, hiérarchisés et superficiels (sans profondeur), entre individus et Etat/technocratie/"élite factice". Il s'agit alors plus de réussir que de vivre, de s'engager très souvent dans des rapports de force, sources de stress, d'angoisse et d'incertitude.

Si l'être humain est capable de solitude, naturellement, et donc aussi de morale, dans le collectif il se sentira soit très à l'aise, soit totalement perdu, désorienté.

Dans nos sociétés modernes, un être humain détourné de lui-même (de sa capacité de solitude ET de morale naturelle) est dit aliéné (étranger à lui-même). Lorsqu'il se fond dans la masse par un besoin maladif de contact, d'admiration, spirituellement parlant (et en terme gnostique), il s'est déconnecté de la Source Divine.


Last edited Thu Jun 08, 2017 11:57 pm | Scroll up
lockThis thread has been closed


Visitors
0 Members and 4 Guests are online.

We welcome our newest member: Ali.G._Israel
Board Statistics
The forum has 1157 topics and 1789 posts.

| FAQ