FRIENDS ONLY PRIVATE FORUM

At this forum we support the Gipsy (travel people) community worldwide.

Proverbs 27:12

A prudent person foresees danger and takes precautions. The simpleton goes blindly on and suffers the consequences.


#1

Indre : un enseignant sanctionné pour avoir fait étudier la Bible

in Politics Sat Jun 03, 2017 8:24 am
by Lizzy67 • 1.360 Posts

Le niveau dans les disciplines scientifiques (maths, chimie, physique) est aujourd'hui au plus bas. Les sujets de philo sont plus ou moins "filtrés" (certains ne sont plus du tout enseignés). Ah la religion... surtout chrétienne, semble devenir un problème, une épine dans le pied de notre pays, faisant de la laïcité une nouvelle doctrine.

Sanctionner ainsi des enseignants : c'est très mauvais signe !



Un enseignant de la ville de Malicornay a été condamné ce vendredi à une mutation d'office après son passage devant la commission de discipline de l'inspection académique de l'Indre, rapporte France Bleu Berry ce vendredi 2 juin.

Trois mois après sa suspension, un enseignant vient d'être muté pour entorse à la laïcité. Il est reproché à l'instituteur "d'avoir passé la mesure dans l'étude du fait religieux", a-t-on appris auprès de la direction académique.

L'enseignant de CM1-CM2 du regroupement pédagogique intercommunal (RPI) des communes de Chavin, Badecon-le-Pin, Malicornay et Le Menoux (Indre) a annoncé son intention de faire appel de cette "sanction" auprès du tribunal administratif de Limoges. "C'est une décision sans fondement qui procède de considérations idéologiques", a estimé son avocat, Me Jean-Raphaël Mongis.

L'instituteur avait été suspendu fin février après un courrier à l'inspection académique adressé par un collectif de parents. Ceux-ci lui reprochaient d'avoir travaillé avec les enfants sur des passages de la Bible. D'autres parents s'étaient élevés en revanche contre la décision de l'administration de suspendre le maître d'école.

"Un agnostique marié civilement"

Pour le directeur académique de l'Indre, Pierre-François Gachet, "il n'est pas reproché (à l'enseignant) d'avoir utilisé des textes religieux mais d'avoir dépassé la mesure de ce qui était nécessaire dans le cadre de l'étude du fait religieux".

"Selon les calculs de l'administration elle-même, l'enseignant n'a consacré que six heures à l'étude de textes bibliques entre la rentrée de septembre et sa suspension fin février, ce qui ne paraît pas disproportionné", a fait valoir l'avocat de l'enseignant.

"Mon client est un agnostique, marié civilement et dont les enfants ne sont pas baptisés. Tout cela relève de considérations idéologiques bien extérieures à l'intérêt général", déplore encore Me Mongis.

Un "excellent maître d'école"

Chargé de remplacements d'ici les vacances estivales, l'instituteur devrait être "affecté à la rentrée de septembre à une école la plus proche possible de son domicile actuel, dans un rayon qui ne devrait pas excéder 20 à 25 kilomètres", a indiqué Pierre-François Gachet.

Lors de l'ouverture de l'enquête administrative en mars, le directeur académique avait insisté sur "les obligations de laïcité et neutralité des programmes scolaires de l'école publique".

Le maire de Badecon-le-Pin, François Broggi, avait estimé que "cela méritait tout au plus un avertissement" et avait qualifié l'enseignant d'"excellent maître d'école".


Scroll up
lockThis thread has been closed


Visitors
0 Members and 2 Guests are online.

We welcome our newest member: Ali.G._Israel
Board Statistics
The forum has 1163 topics and 1796 posts.

| FAQ