FRIENDS ONLY PRIVATE FORUM

At this forum we support the Gipsy (travel people) community worldwide.

Proverbs 27:12

A prudent person foresees danger and takes precautions. The simpleton goes blindly on and suffers the consequences.


#1

Le Nouveau Paradigme, qu'est- ce ?

in Religion - Spirituality - Philosophy Sat Apr 22, 2017 9:54 pm
by Lizzy67 • 1.583 Posts

Il y a quelque temps, j'avais découvert un blog avec plus d'une centaine d'articles en anglais, qui expliquait de manière très rationnelle et structurée une évidence :

- A l'heure actuelle nous sommes toujours dans l'Ancien Monde, dans l'ancien Ordre Mondial.
- Le Nouvel Ordre Mondial ou la mondialisation dont on parle tellement n'est qu'une nouvelle version de l'ancien, du recyclage.

Le Nouveau Paradigme seul est véritablement nouveau, mais son application pourrait prendre encore quelques décennies, sinon encore au moins deux siècles.

L'ancien et éternel recommencement de la dynamique dominant-dominé

Autant dire qu'aujourd'hui cette dynamique est encore (volontairement) entretenue sur le plan sociétal, économique et politico-idéologique. Nous pensons que les progrès technologiques et scientifiques seraient des preuves de l'évolution de nos mentalités, alors qu'en même temps on assiste au retour de l'obscurantisme, l'attirance pour l'irrationnel.

Le plus dramatique aujourd'hui c'est que la dynamique dominant-dominé est devenue un acte collectif, tentant à disqualifier d'emblée les valeurs familiales (les relations intra-familiales, par la culpabilisation), les relations individuelles et toute la sphère de la vie privée. Il faudrait tout sacrifier pour le bien commun, la collectivité, comme l'a si bien expliqué Ayn Rand dans de nombreuses vidéos sur les totalitarismes capitalistes, les dictatures communistes et nazies. Le commun ou d'une certaine manière une majorité vise à tuer l'individualité. Toutes les tentatives de destructuration des relations humaines spontanées passent essentiellement par une ré-éducation psychanalytique, psychologique, mentale ou "coaching", un système subalterne de mise en conformité de l'individu avec certaines normes - et ces normes sont toutes subjectives, mais présentées comme rationnelles (alors qu'elles ne sont même pas scientifiques).

En réalité, cette dynamique actuelle est le résultat même d'une utilisation vilement détournée de la théosophie.

La fin d'un monde des privilèges, privilégiés et "biens mal acquis"...

Ce serait cela le Nouveau Paradigme, à ses tous débuts. Les personnes conscientes de cette révolution toute silencieuse et à peine perceptible, savent également que selon un grand principe théosophique, il s'agit avant tout de ne pas adhérer à des forme-pensées ou égrégores manifestement opposés à la Vie et aux Lois Cosmiques. Les égrégores sont comme des bulles qui, lorsqu'elles ne sont pas nourries, elles éclatent d'elles-mêmes.

Tout peut être égrégore ! il suffit que deux personnes seulement se réunissent pour un projet. Imaginez les sectes, partis politiques, associations, entreprises, corporations, etc. Toutes ces structures sont des égrégores contenant tout d'abord un noyau dur d'âmes travaillant pour un projet, un idéal, ensuite cherchant à attirer d'autres âmes, et éventuellement à aspirer et intégrer d'autres égrégores.

En terme théosophique, les égrégores sont donc des structures (un peu comme des personnes morales) qui cherchent de l'énergie pour se nourrir et grossir. Tout égrégore prend appui sur des idéaux, des slogans (une bannière thématique).

Dans le Nouveau Paradigme, sachant que des égrégores peuvent eux-mêmes asservir des individus au nom d'un idéal, il est important de résister à ces égrégores, d ne pas les rejoindre, de ne pas les servir. Il s'agit d'affamer les égrégores - et cela peut encore prendre des décennies, des siècles.

Il s'agit donc aussi d'économiser sa propre énergie pour la réinvestir à la seule Maîtrise de soi - être son propre Maître, chamane, guide. Les théosophes diraient qu'en une seule vie terrestre nous n'y arriverions pas - la vie terrestre est comme un stage, un apprentissage. Mais c'est aussi une démarche individuelle, d'individuation, de Métanoïa. Pour certains, le déconditionnement peut être très long, pour d'autres ça pourrait l'être moins (déconditionnement de la dynamique dominant-dominé pour le soit-disant bien commun). Plus un individu a des attaches affectives vis-à-vis de personnes admirées, ou d'un idéal, plus le déconditionnement peut s'avérer long. D'autres encore préfèrent l'attachement "sécuritaire" à un égrégore (une forme d'assistanat), et ces individus sont dits irrécupérables en terme théosophique (ils sont tellement asservis à un système qu'ils n'ont même plus la faculté de penser par eux-mêmes). Aussi choquant que cela puisse paraître, les individus irrécupérables, toujours dociles et heureux de leur sort de dominés sont aussi tenus pour des médiocres. Or le Nouveau Paradigme repose sur la méritocratie, l'opposé de la médiocrité et des privilèges et biens mal acquis.

Voilà pour l'essentiel concernant le Nouveau Paradigme qui est au stade embryonnaire et très peu visible.


Last edited Sun Apr 23, 2017 11:06 am | Scroll up
lockThis thread has been closed


Visitors
0 Members and 1 Guest are online.

We welcome our newest member: Maddy
Board Statistics
The forum has 1355 topics and 2018 posts.

| FAQ